Buis en pots

Mise en pots

Un terreau de qualité (professionnelle) garantira généralement une meilleure croissance puisque le pot contiendra en permanence une quantité suffisante d’oxygène (moins de détérioration structurelle). Par conséquent, les racines ne pourriront pas. Il est très important de garantir un bon écoulement de l’eau dans le fond du pot. En cas de doute, n’hésitez pas à percer quelques trous supplémentaires. Bien arroser après la mise en pots.

Arrosage

Il n’y a pas de vie sans eau. Ceci vaut aussi pour vos buis. La quantité exacte d’eau dépend de plusieurs facteurs tels que le type de pot (terre cuite ou plastique), le type de terreau, les conditions climatiques. Une plante dans un pot en terre cuite nécessitera une quantité d’eau plus importante car l’eau s’évaporera en partie à travers la paroi du pot.

Les buis et autres plantes à feuillage persistant doivent également être arrosés régulièrement en hiver car l’évaporation continue à travers les feuilles vertes.

Les règles de base à respecter sont les suivantes:

  • période d’été: arroser tous les jours, éventuellement par un système automatique d’irrigation goutte à goutte.
  • printemps et automne: arroser 2x/semaine, sauf en cas de fortes pluies.
  • période hivernale: 1x/semaine, maintenir le pot humide mais pas trop mouillé.

ASTUCE: Placez une soucoupe sous le pot. Elle permet de maintenir facilement une réserve d’eau. Cependant, veillez à retirer la soucoupe en hiver.

Un système d’irrigation goutte à goutte est plus efficace et plus écologique qu’un système d’arrosage à gicleurs.

Rempotage

En principe, vous pouvez laisser le buis pendant 3 ans dans le même pot lorsque le terreau utilisé est de qualité supérieure. Après 3 ans ou lorsque la croissance diminue, il est conseillé de rempoter. Vous pouvez alors mettre la plante dans un plus grand pot. Veillez à ameublir l’ancienne motte afin de garantir un bon contact avec le nouveau terreau.

Si vous souhaitez maintenir la plante dans le même pot, vous devez procéder à une taille sur racines. Effectuez à cet effet quelques entailles dans la motte à l’aide d’une veille scie à main de manière à pouvoir ajouter du nouveau terreau dans les espaces libérés.

Après le rempotage, arroser abondamment et ajouter une nouvelle quantité d’engrais (Osmocote).