Maladies et fléaux

Le buis peut être victime de plusieurs parasites. Toutefois, il n’est pas toujours nécessaire d’effectuer un traitement. Certaines maladies ou fléaux constituent une menace faible, voire inexistante pour la plante. Par contre, d’autres maladies requièrent quant à elles une approche résolue.

Auprès de chaque fléau ou maladie, nous mentionnons quelques exemples de substances actives qui présentent une bonne efficacité reconnue. Les dénominations commerciales ne sont pas mentionnées car elles peuvent différer d’un pays à l’autre. Les produits ne sont pas tous disponibles ou reconnus dans tous les pays. Ces agréations changent aussi régulièrement. Veuillez dès lors consulter les agréations en vigueur dans votre pays.

Pour la Belgique: www.fytoweb.be

Cette rubrique a été mise au point sur base d’expériences acquises dans une pépinière professionnelle spécialisée dans la culture du buis, complétées par des études scientifiques. Les centres de recherche suivants ont apporté leur collaboration:

Maladies nuisibles de Buis

Pyrale du buis Cydalima perspectalis (syn.Diaphania perspectalis) !

Chenilles à tête noire et au corps vert clair qui peuvent atteindre une longueur de 4 cm et qui se nourrissent des feuilles du buis. Ce papillon originaire d’Asie peut atteindre une envergure de 4 cm.

Pyrale du buis

Pyrale du buis

Dégâts: En peu de temps, les chenilles peuvent dévorer une plante complète. Les chenilles laissent derrière elles des toiles sur les plantes attaquées.

Traitement: ! Traiter à l’aide d’un insecticide adéquat à base de spinosad, Bacillus thuringiensis, e.a.

Cylindrocladium Cylindrocladium buxicola = Calonectria pseudonaviculata !

La maladie se manifeste en premier lieu par des taches noires sur les feuilles. Après quelques jours, les feuilles infectées tombent massivement et des stries noires apparaissent sur les jeunes tiges.

Cylindrocladium

Cylindrocladium

Dégâts: Grandes zones dégarnies qui peuvent donner lieu à un dépérissement complet de la plante.

Traitement: ! Traiter à l’aide de fongicides adéquats dès le mois de mai. Etre particulièrement attentif au cours de périodes chaudes et humides accompagnées de précipitations importantes.

Plus d’infos: voir pdf

Volutella Volutella buxi

La maladie se manifeste en premier lieu par une décoloration brunâtre des feuilles qui se dessèchent ensuite et restent encore temporairement attachées à la plante. Des spores rose clair apparaissent sur les faces inférieures des feuilles.

Volutella

Volutella

Dégâts: des feuilles et rameaux bruns et desséchés déparent la plante. En cas d’attaque virulente, la plante peut dépérir complètement.

Bestrijding: ! Traiter à l’aide de fongicides adéquats. Une attention particulière est nécessaire après la taille ou après des dégâts causés par le gel.

Plus d’infos: voir pdf

Cochenille virgule du buis  Lepidosaphes ulmi !

Cochenilles brun foncé en forme de virgule (ca. 3mm) qui apparaissent généralement à l’intérieur de la plante sur les vieux rameaux. En cas d’attaque virulente, les dégâts sont répartis sur la totalité de la plante.

Cochenille virgule du buis

Cochenille virgule du buis

Dégâts: Les rameaux et les feuilles jaunissent suite aux dégâts causés par succion. En cas de dégâts sévères, la plante meurt.

Traitement: ! Traiter à l’aide d’un insecticide adéquat dès la mi-mai, et renouveler le traitement 15 jours plus tard. Pulvériser les plantes abondamment, jusqu’au cœur de la plante. Par ex. un produit à base de imidaclopride, spirotétramate, e.a. Un traitement hivernal à base d’huiles minérales constitue également une possibilité.

Tétranyque du buis Eurytetranychus buxi

Ce petit acarien tétranyque (0.3mm) provoque des dégâts aux feuilles par succion

Tétranyque du buis

Tétranyque du buis

Dégâts: petites lignes et points argentés sur les feuilles, généralement sur l’ancienne feuille et nettement visibles à l’intérieur de la plante.

Traitement: ! Traiter à l’aide d’un acaricide (produit contre les acariens) adéquat dès le mois de mai. Pulvériser par temps chaud. Par ex. un produit à base de la substance active tebufenpyrad, biphénazate, e.a.

Maladies moins nocives de Buis

Psylle du buis Psylla buxi 

Insectes mesurant 3 à 5 mm dont les larves, couvertes d’une couche cireuse blanche, percent les jeunes pousses et sucent la sève.

Psylle du buis

Psylle du buis

Dégâts: pousses apicales recourbées en forme de cuillères.

Traitement: Appliquer un insecticide adapté dès le début avril mais uniquement en présence de pucerons. Par ex. un produit à base de la substance active imidaclopride, spirodiclofen, e.a. Une partie des zones attaquées est éliminée de manière naturelle lorsque les plantes sont taillées en automne.

Phytopte du buis Aceria unguiculata

Très petites gallicoles (0.1mm) qui se nourrissent de sève des pousses apicales.

Phytopte du buis

Dégâts: petites feuilles déformées sur les pousses apicales et apparition de protubérances.

Traitement: Traiter à l’aide d’un acaricide (produit contre les acariens) adéquat si le fléau apparaît. Pulvériser par temps chaud. Les pousses apicales attaquées sont éliminées lorsque les plantes sont taillées. Par ex. un produit à base de tebufenpyrad.

Cécidomyie du buis Monarthropalpus buxi

Larve vermiculaire (ca. 3 mm) qui provoque des boursouflures dans la feuille. Les insectes adultes sont des moucherons rougeâtres de 2-3 mm qui ont une durée de vie très courte.

Cécidomyie du buis

Cécidomyie du buis

Dégâts: Les feuilles virent au jaune et rouge avec formation de galles boursouflées.

Traitement: Traiter à l’aide d’un insecticide adéquat dès le mois de mai.Par ex. un produit à base de spirotétramate, e.a.

Rouille du buis Puccinia buxi

Petits pustules de spores brun foncé situés généralement sur la face inférieure de la feuille. Apparaît surtout dans des populations de buis sauvages et ombragés. Relativement rare dans les jardins.

Rouille du buis

Rouille du buis

Dégâts: des pustules de spores bruns déparent la feuille.

Traitement: Si nécessaire, traiter à l’aide d’un fongicide adéquat à base de tétraconazole, tébucanozole+trifloxystrobine.

Pythium sp. Pythium

Maladie racinaire qui se manifeste généralement après un problème de drainage sur des parcelles trop humides ou lors de culture en pot. La plante dépérit partiellement ou entièrement et dessèche.

Dégâts: plantes ou rameaux dépéris ou desséchés.

Traitement: Traiter (par arrosage) à l’aide d’un fongicide pour le sol à base de propamocarbe, diméthomorphe, e.a.

Phytophthora sp. Phytophthora

Maladie racinaire qui se manifeste généralement après un problème de drainage sur des parcelles trop humides ou lors de culture en pot. La plante dépérit partiellement ou entièrement et dessèche.

Dégâts: plantes ou rameaux dépéris ou desséchés.

Traitement: Traiter (par arrosage) à l’aide d’un fongicide pour le sol à base de foséthyl, fénamidone+foséthyl, e.a.

Chalara Chalara elegans/Thielaviopsis basicola

Maladie racinaire qui se manifeste généralement lors de culture en pot, probablement suite à une perturbation de la circulation de l’eau.

Dégâts: Racines dépéries, présentant généralement des altérations de couleur noire. Les plantes s’affaiblissent et leur croissance s’arrête.

Traitement: Traiter à l’aide d’un fongicide adéquat à base de thiophanate-méthyl, e.a.